général > dossiers > KH Dream Drop Distance > Démo Jump Festa 2012


Alors que les japonais ont la possibilité de jouer au tant attendu Kingdom Hearts [Dream Drop Distance] sur leurs consoles Nintendo 3DS, les européens doivent se contenter d'informations et d'images piochées sur divers sites.
Du moins, jusqu'à aujourd'hui car l'équipe de Kingdom Hearts Island est allée tester la démo du Jump Festa 2012 au siège de Square-Enix à Paris. C'est avec délectation que nous avons eu le privilège de pouvoir tester, console en main, un des niveaux du jeu.

La cinématique d'introduction

Comme à son habitude, Square nous offre une introduction digne de ses prédécesseurs, voir même même meilleure car, cette fois-ci, Nintendo 3DS oblige, on nous propose une introduction magnifiée par la technologie 3D.
La cinématique, haute en couleur et en intensité, nous résume brièvement, mais encore une fois avec brio, les évènements marquants des opus précédents tout en nous dévoilant (il fallait bien) quelques petites scènes plus qu’intrigantes qui nous donnent l'eau à la bouche.
On notera tout de même que la musique d'introduction, Hikari, est toujours la même que lors de nos précédents voyages dans les mondes de Disney, ce qui peut sembler un peu redondant. Bien qu'elle nous enchante toujours autant, on aurait voulu un peu d'innovation de ce côté là.
Alors que l'écran du haut nous offre un spectacle inouï, celui du bas n'est pas en reste grâce à Mickey qui, baguette en main, a ressorti son costume d'apprenti sorcier pour orchestrer ce ballet mémorable.


Toutefois, un élément a attiré notre attention. En effet, on est frappé par l’omniprésence de pages qui tournoient et font apparaitre des personnages comme Terra et Ventus. Simple fantaisie ou élément clef de l'intrigue ?
Puis la cinématique laisse place à l'image de la jaquette qui fait office d'écran titre.


Les premiers pas

Après nous être émerveillé devant cette introduction, nous nous sommes attaqués à la démo en elle-même qui nous proposait de jouer avec Sora ou Riku dans le monde des Trois Mousquetaires.
Sora arrive juste à temps pour sauver Mickey, Donald et Dingo d'une attaque de Dream Eaters. Cependant, les trois compagnons ne semblent pas reconnaitre notre héros qui décide de les aider malgré tout.
Riku, quant à lui, surprend Pat qui pénètre dans un théâtre. Après un combat contre des Dream Eaters, Riku retrouve la princesse Minnie dans un coffre. S'ensuit une courses poursuite dans les coulisses afin d’arrêter Pat et ses sbires. (Excusez notre niveau en japonais plus qu'insuffisant pour nous permettre de comprendre la trame de l'histoire)

Si vous avez déjà jouer à Birth By Sleep et Re:Coded, vous ne serez pas surpris de retrouver le même système de commande. En effet, en appuyant sur la touche X, vous déclencherez des attaques toutes aussi impressionnantes que dévastatrices (que nous vous souhaitons avoir en français, pas facile de trouver la technique "Soin" en cas de coups durs avec la version japonaise). On retrouve le saut, la roulade et l’interaction sur les touches habituelles de la console.
A ceci près qu'en plus de vous faire rouler, la touche Y permet de déclencher le Free Flow Action, véritable régal pour votre âme. En d'autres termes, c'est ultra kiffant ! En effet, grâce à ce système, vous pouvez jouer aux Yamakasi: rebondir sur les murs, tournoyer autour d'un poteau, glisser sur une corde et les rambardes. Associez vos déplacements ultra rapides avec la touche A pour enchainer vos adversaires avec des combos dévastateurs.


L'aventure prend une toute nouvelle forme grâce au système de Drop qui vous fait vivre les histoire de Sora et Riku en parallèle. Votre personnage est muni d'une jauge qui se vide au fil du temps et vous entraine vers votre second héros. Cependant, vous pouvez être maître de votre destin en actionnant vous-même le Drop. A chaque Drop vous remportez également quelques bonus (objets, munnies...).

De nouveaux compagnons tout en couleurs

Cette fois-ci, Square-Enix nous surprend en remplaçant les alliés habituels par des Dream Eaters. Lorsde notre aventure, Sora était accompagné de Neko Cat, Zou Elephant et Wonder Nyan avec qui il interagit,dès que la jauge Dual Link est pleine, pour venir à bout de ses adversaires. En effet, il peut monter sur le dos de Wonder Nyan et de Zou Elephant, ou même déclencher un QTE (Quick Time Event) qui permet à Neko Cat de miauler à en démolir les tympans des Nightmares.

Riku, lui, est accompagné de Handsome Pegasus, Frog Chef et d'un Spirit, semblable à une coccinelle, qui nous est encore inconnu. Là où Sora s'aide des Dream Eaters, Riku s'imprègne de leurs pouvoir et acquiert ainsi leur puissance. Lorsque les deux jauges de vos Spirits sont pleines, vous avez la possibilité d'unir leur forces pour exécuter une attaque Dual Link surpuissante. Mais leur utilité ne se cantonne pas combat puisque vos petits compagnons vous indiqueront parfois le chemin à prendre ou un élément suspect du décor.


Durant notre partie, on nous a indiqué qu'il serait possible d'élever nos petites bébêtes afin d'améliorer leurs compétences et leur développer leurs techniques. Au total, une cinquantaine de Dream Eaters peuvent rejoindre vos rangs.

Un combat très....tactile

Le haut c'est bien, mais le bas c'est cool aussi. Quittez un peu des yeux l'écran 3D pour prêter attention à l'écran tactile qui vous réserve quelques surprises. En effet, le système Reality Shift apporte un nouvel aspect au combat puisqu'il vous permet, par le biais d'un simple toucher, d'utiliser l'écran tactile où tombe votre héros pour infliger une attaque meurtrière.

Dans le monde des Trois Mousquetaires, cette attaque, nommée Wonder Comic, prend la forme d'une bande dessinée dans laquelle vous devez simuler avec votre doigt un coup d'épée, une bourrasque, un coup de gant de boxe pour enfin expédier votre adversaire dans le décor (très utile pour vaincre certains ennemis !). Le gameplay prend alors une toute autre envergure.


Conclusion

On s'attendait à du lourd et nous n'avons pas été déçus. Kingdom Hearts [Dream Drop Distance] tient ses promesses en nous proposant un gameplay dynamique, diversifié et très intuitif. On se laisse rapidement prendre au jeu et il ne serait pas surprenant que vous aussi vous passiez cinq minutes à courir sur les murs juste pour le plaisir.
Comme d'habitude, les musiques du jeu suivent parfaitement l'action et le monde dans lequel vous vous trouvez.
L'attente risque d'être longue d'ici été 2012, période fortement probable de la sortie du jeu en Europe.

QUI EST EN LIGNE ?

0 membres connectés