général > articles > Preview : Kingdom Hearts III





Pour le 19ème impact du salon Japan Expo, Square Enix a répondu présent pour présenter ses jeux déjà sortis et à venir. Et cette année, on peut dire que l’éditeur a frappé particulièrement fort. Tout au long des 4 jours du festival, la file d’attente pour jouer à Final Fantasy XIV n’a pas désempli, et les fans étaient prêts à attendre plus de deux heures pour tenter de remporter le traditionnel t-shirt « I BEAT » sur le stand. Les fans de Tomb Raider n’étaient pas en reste, car un sublime décor aztèque aux couleurs du prochain Shadow of The Tomb Raider entourait les bornes de jeu pour les immerger dans l’ambiance du titre.

Mais bien entendu, ce qui nous intéresse le plus sur KHIsland, c’est la place importante (et même centrale) accordée à notre licence favorite : Kingdom Hearts. Quand on est un fan de longue date, il est difficile de décrire l’émotion ressentie en arrivant devant cette énorme Keyblade Chaîne Royale, accompagnée de multiples bornes embarquant 2 démos de Kingdom Hearts III.




Toutes ces années d’attente, entre spin-offs et compilations jouables sur un bout de stand lors des conventions passées sont enfin derrière nous. Aujourd’hui, en juillet 2018, il est enfin temps pour Kingdom Hearts de briller, et de montrer qu’elle est une licence spéciale, qui a également droit à son heure de gloire. J’ai eu la chance de pouvoir jouer à ces deux démos dans des conditions plus confortables, assis au calme dans la salle presse de Square Enix. Voici mon ressenti, celui d’un fan qui a pu poser ses mains pour la première fois sur le jeu qu’il semble avoir attendu toute sa vie.

La première démo nous emmène au Mont Olympe, alors qu’il fait nuit noire et qu’une pluie battante s’abat sur Sora et ses amis. La prise en mains est immédiate, les commandes de base restent les mêmes que celles des derniers épisodes. Sora doit escalader le Mont Olympe dans le but d’affronter le Titan de Roche, qui n’est semble-t-il pas très content de nous voir. Ce dernier nous jette de gros cailloux du haut de la montagne, et nous devons les esquiver tout en continuant notre ascension. Celle-ci se fait sans aucun problème : le simple fait de sauter sur un mur nous donne le droit de pouvoir courir dessus en faisant fi de la force gravitationnelle.




De temps à autre, divers petits chemins à flanc de montagne s’offriront à nous. L’occasion pour les sans-cœur de s’inviter à la fête, et pour nous de s’amuser un peu. Il y a très peu de combats classiques dans cette démo, car elle fait principalement office tutoriel pour appréhender le système de combat. Là encore, on retrouve rapidement nos marques et les sans-cœur sont très vite neutralisés. Vient ensuite le duel au sommet, contre le Titan de Roche.


Animated GIF


Pour le vaincre, il faut d’abord l’affaiblir en frappant ses jambes. Ces dernières étant plus résistantes que les sans-cœur, cela nous donne l’occasion de tester un peu plus profondément le système de combat. Ce dernier ressemble beaucoup à celui de Kingdom Hearts 0.2 : il propose de faire des combos classiques jusqu’à charger sa Keyblade suffisamment pour lui donner sa seconde forme et ainsi devenir plus puissant. Les coopérations avec Donald et Dingo sont elles aussi de la partie, et peuvent s’enclencher d’une simple pression sur Triangle/Y lorsque le jeu nous y invite. Le menu « lien » est également accessible, et permet d’invoquer Miaou Waou ainsi que tous nos chers amis Avale-Rêves de Kingdom Hearts 3D, via la commande Ballon Chabuleux.

Une fois les jambes du titan neutralisées, le combat prend une autre ampleur car il nous est demandé d’invoquer l’attraction Disney Train d’Artifice. Invoquer ce train lumineux après l’avoir vu pour la première fois il y a si longtemps a quelque chose de vraiment grisant. Sora embarque à son bord, et il nous est possible d’envoyer des feux d’artifice au caillou géant pour lui infliger des dégâts. Parfois, le titan tentera de nous jeter des projectiles au visage, mais Dingo nous préviendra avec sa douce voix que le danger est imminent. Le jeu passe alors en mode ralenti pour nous laisser le temps de viser le rocher et de l’exploser avant qu’il ne nous touche. Après avoir infligé suffisamment de dégâts au titan, la jauge d’invocation est presque vide, et il est donc temps de tout faire péter en assignant le coup de grâce, une fois de plus avec Triangle/Y. C’est dans un déluge de feux d’artifice que le Boss rend l’âme : la lumière a une fois de plus remporté son duel !


Animated GIF


La deuxième démo prend place dans le monde de Toy Story, et plus spécifiquement dans la chambre d’Andy (du moins au début). Les cinématiques nous montrent des modèles 3D visuellement bluffants : on se croirait totalement devant un film Pixar en CGI. Les animations ne sont pas en reste, la forme jouet de Sora a des articulations que l’ont peut voir bouger de manière très réaliste lorsqu’on déplace le personnage. Ici, tout a été rendu à l’échelle de jouets, et l’environnement semble réellement immense, si bien que cela rappelle ironiquement les anciens épisodes de la saga, qui proposaient des mondes et zones assez grandes mais totalement vides. Mais dans ce monde, tout cela est une volonté artistique qui permet de se rendre compte de l’immensité de l’environnement, telle qu’elle serait perçue par des jouets.


Animated GIF


Dès le début, des sans-cœur apparaissent et il est temps de faire parler nos Keyblades ! Je dis bien « nos », car il est ici possible de tester 3 modèles différents : Insigne d’infini (Toy Story), Zygomagique (Monstres et cie), et A tout jamais (Raiponce). Des 3 Keyblades citées, A tout jamais semble être la plus puissante. Elle permet de déclencher des sorts qui touchent les ennemis même à distance, et son coup de grâce qui la transforme en tour peut vider tout un champ de bataille d’un seul coup. Reste à voir si son efficacité sera toujours là dans la version finale du jeu, ou si elle sera réduite d’ici la sortie du titre.




Cette démo propose un plus grand nombre d’invocations que la précédente. Ici, il nous est possible d’invoquer le bateau pirate et les tasses folles, 2 autres attractions phares des parcs Disney. Pour ce faire, il suffit de presser la touche Triangle/Y lorsque le jeu nous y invite. Côté liens, il est cette fois-ci possible d’appeler Ariel et Ralph pour qu’ils nous donnent un petit coup de main sur le terrain, via les commandes Spectacle des mers et 8-bit mania.


Animated GIF


La commande Tir visé est de retour, et propose quelques subtilités intéressantes. Par exemple, vous pourrez utiliser la commande Courant, qui après avoir visé des ennemis permet à Sora de bondir sur eux et de les attaquer en passant de l’un à l’autre de manière très classe, un peu à la façon de la génialissime Fluidité de KH 3D. Outre le fait de pouvoir classiquement viser un certain nombre d’ennemis pour ensuite leur envoyer une décharge magique à la figure, nous avons également la possibilité de recharger la jauge de concentration nécessaire à l’utilisation de cette commande. Une fois la jauge vide, il suffit de viser à nouveau les ennemis environnants et de sélectionner la commande Déconcentreur. Plus vous viserez d’ennemis, plus le Déconcentreur rechargera votre jauge. A noter également qu’entre le moment où vous aurez validé cette commande avec la touche X/A et celui où la jauge se rechargera à l’écran, Sora sera temporairement invulnérable aux attaques ennemies. Cette tactique est particulièrement efficace lorsque vous êtes attaqué par un Giga un peu énervé dans le magasin de jouets.

Car oui, il est possible de se rendre dans ce fameux magasin dans le cadre de cette démo ! Vous pourrez donc y affronter des Gigas (robots géants), voire même les piloter après les avoir affaiblis. Bien que l’idée semble prometteuse en visionnant les différents trailers, la sensation est un peu différente une fois la manette en mains. Les combats sous forme de Giga est finalement assez mou, et il ne se dégage pas de sensation de puissance ou de grandeur. Au lieu de cela, vous êtes juste à bord d’un grand robot, certes plus puissant que les petits sans-cœur au sol, mais qui tire juste des petits rayons en faisant « piou-piou ». Toute proportion gardée, cela reste un jouet, évidemment. Mais il n’empêche qu’avoir un peu plus d’impact lors de ces phases aurait été nettement plus appréciable.


Animated GIF


Après avoir atteint un certain point dans l’exploration du magasin de jouets, le message « merci d’avoir joué » apparaît à l’écran et nous invite donc à reposer notre manette. A cet instant, il est vrai que l’on ressent une certaine frustration de ne pas pouvoir aller plus loin et de jouer un peu plus. Mais je garde surtout en mémoire le grand sourire que j’avais aux lèvres à ce moment-là. J’étais en quelque sorte comme un enfant ayant pu jouer pour la première fois avec le jouet qu’il convoite depuis de longues années. Car oui, cette fois c’est un fait : Kingdom Hearts III était bien sous mes yeux et dans le creux de mes mains. Il sortira bien le 29 janvier 2019, et cette démo était si bonne en termes de finition que l’on en vient à se demander pourquoi il ne peut pas sortir plus tôt.

Car outre le gameplay vif et riche (c’est bien simple : il y a toujours quelque chose à faire en combats, si bien que l’on ne s’ennuie jamais), le jeu est d’une beauté visuelle indéniable. C’est coloré, fluide, et les environnements comme les personnages sont d’une fidélité à toute épreuve aux œuvres desquelles ils sont tirés. Il y a certes quelques petits couacs ici et là, comme le fait que certaines textures manquent de netteté, ou encore que la caméra fasse toujours des siennes par moments (notamment pendant le combat contre le titan de roche). Mais globalement, pour un fan de la série, cela reste une expérience exceptionnelle. Je pense que pour saisir la puissance de ce ressenti, il faut être un fan de longue date de Kingdom Hearts, de ceux qui attendent cet épisode depuis Kingdom Hearts II, en ayant fait tous les spin-offs sortis ensuite. Kingdom Hearts a toujours eu ce petit quelque chose de particulier, cette capacité de pouvoir lier le cœur de tous ses fans les uns aux autres, unis derrière une même bannière, comme le fait Sora avec ses amis.

Il ne nous reste plus qu’à attendre le 29 janvier prochain pour pouvoir se lancer dans une partie complète de Kingdom Hearts III, et ainsi refermer pour de bon cette belle aventure opposant Sora aux chercheurs des ténèbres,qui a accompagné tant d’enfances et d’adolescences.

QUI EST EN LIGNE ?

0 membres connectés